Portraits de designers

Comme vous avez pu le voir sur Instagram dans les dernières semaines chez Steam, nous sommes très fiers de notre équipe et nous avons décidé qu’il était temps que l’on vous la présente officiellement! En plus des villes qui font rêver nos designers, les architectes qu’elles admirent ainsi qu’une citation qui les inspire, nous leur avons également posé une série de questions plus ludique pour vous monter un portrait plus personnel de chacune d’elle.

Continuez de lire pour apprendre À connaitre Patrizia, Marie-Claude, Marie-Sophie, Aude, Manuelle et Marie-France.

 

Portrait-Patgia_02 .jpg

Fidèle, humble et pragmatique, Patrizia est exactement là où elle devrait être. Elle a choisi la profession de designer parce qu’elle est fascinée par l’interaction entre l’humain et les objets. Si elle n’était pas designer, Patrizia aurait probablement été architecte. Par contre, toute petite, ce n’était ni le design ni l’architecture qui la passionnait. En effet, Patrizia rêvait d’écrire des livres. Peut-être qu’un jour vous verrez le nom Patrizia Giacomini dans les coups de cœur Renaud Bray!

Italienne jusqu’au bout des doigts, si Patrizia ne pouvait manger qu’une seule chose pour le reste de sa vie, ce serait des pâtes. S’il ne lui restait plus qu’une seule journée à vivre, elle passerait la journée à manger tous ses repas préférés entourés de sa famille.

Bien qu’elle n’ait jamais officiellement appris à nager, l’endroit où Patrizia se sent le mieux est sur une plage. Grande voyageuse, le plus bel endroit que Patrizia a eu la chance de voir dans sa vie est la ville de Matera en Italie.


Portrait-MC_02.jpg

Designer n’est pas la première profession de Marie-Claude. Elle a d’abord été psychoéducatrice pour quelques années. Par contre, elle avait toujours cette petite voix qui lui parlait et qui la poussait à retourner aux études. C’est donc ce qu’elle a fait et c’est également un accomplissement qui la rend très fière. Au final, elle souhaitait être designer pour « faire du beau, qui fait du bien » aux gens. Malgré son changement de carrière, la cause des jeunes (enfants et adolescents) placés en centres d’accueil reste celle qui lui tient le plus à cœur.

Depuis toujours, Marie-Claude souhaite faire du bien aux autres. En effet, pendant que la majorité des enfants disaient souhaiter être pompier, docteur ou vétérinaire, Marie-Claude, elle, voulait être religieuse afin d’être missionnaire en Afrique.

Si elle pouvait avoir un super pouvoir, Marie-Claude aimerait beaucoup pouvoir lire dans les pensées des gens. Si vous avez ce super pouvoir, ne perdez pas votre temps à essayer de lire dans les pensées de Marie-Claude lorsqu’elle monte ou descend un escalier. Vous allez simplement l’entendre compter chacune des marches.

Si on lui donnait une semaine de vacances aujourd’hui, Marie-Claude irait visiter ses meilleures amies au lac Saint-Jean. Ce n’est probablement pas une coincidence que les endroits où elle se sent le mieux sont sur le bord d’un lac ou dans sa maison!


Portrait-MS_02.jpg

Sensible, attachante et pétillante sont les trois mots qui décrivent le mieux Marie-Sophie. Le choix de la profession de designer a été très naturel pour elle. Elle pouvait y utiliser son côté créatif en plus de son côté organisé et pragmatique. Par contre, si elle n’était pas designer Marie-Sophie aurait aimé travailler pour la ville de Montréal. Probablement qu’elle aurait opté pour un poste en lien avec l’environnement, étant donné que la cause qui lui tient le plus à cœur est la protection de notre seule maison, la terre (ses mots!).


L’endroit le plus impressionnant que Marie-Sophie a eu la chance de visiter est le gouffre du Padirac en France. Voyageuse dans l’âme, si elle pouvait avoir un super pouvoir, elle aimerait être capable de se déplacer instantanément partout au monde à tout moment. Si on lui donnait une semaine de congé à partir d’aujourd’hui, elle aimerait soit aller dans un petit chalet rustique dans le bois avec ses ami(e)s soit s’évader sur une plage chaude avec son copain!


On pourrait dire que Marie-Sophie a également une énorme passion pour la patate (sous toutes ses formes)! Assez pour être prête à ne manger que ça pour le reste de sa vie si elle ne pouvait plus manger qu’une seule chose.


Elle ne se lasse jamais d’écouter la télésérie Friends. Tellement, que s’il ne lui restait qu’une seule journée à vivre, elle la passerait à écouter Friends avec son copain et son chat sous une couverture, le tout accompagné d’un gin-tonic et concombre à la main.


Authentique, passionnée et exploratrice, si Aude tombait en congé aujourd’hui, elle irait dans les îles, là où le temps est lent la et la plongée multicolore. Le plus bel endroit qu’Aude a eu la chance de voir est les fonds marins du Komodo National Park en Indonésie. Il n’est donc pas difficile de croire que l’endroit où elle se sent le mieux est sur le bord de l’eau l’été!

Plus jeune, Aude souhaitait être architecte. Elle a finalement elle aussi choisi la profession de designer puisqu’elle y retrouve un côté créatif, un côté réfléchi et un côté humain. Son BAC en design d’intérieur (y compris toutes ses si courtes nuits de sommeil!) est d’ailleurs son accomplissement dont elle est le plus fière.

Si elle avait pu choisir l’époque dans laquelle elle allait vivre, Aude aurait aimé vivre durant les années 60 pour son ouverture sur le monde et ses couleurs. S’il ne lui restait qu’une seule journée à vivre, elle partagerait des moments magiques avec les personnes qu’elle aime le plus au monde.


Portrait-Manu_02.jpg

Imaginative, réfléchie et souriante sont définitivement les trois mots qui décrivent le mieux Manuelle. Grande lectrice, le dernier titre auquel elle s’est attaquée était : La patate à vélo. Bon peut-être qu’il serait important de mentionner qu’elle a en fait lu le livre à sa petite fille! Son plus grand accomplissement dans la vie est celui d’être maman et toutes les causes se rattachant aux enfants lui tiennent énormément à cœur.

Une chose est certaine, le design était inscrit au destin de Manuelle. En effet, toute petite, elle rêvait d’être designer de mode et si elle n’avait pas été designer d’intérieur, elle aurait aimé être designer industrielle. Elle s’est finalement arrêtée sur sa profession actuelle pour son mélange des côtés humain, créatif et technique.

Si on lui donnait une semaine de congé maintenant, Manuelle s’envolerait pour une destination soleil pour faire le plein de vitamine D. Le plus bel endroit qu’elle a eu la chance de visiter est l’Australie, spécifiquement pour sa diversité faunique et florale. S’il était possible d’avoir un super pouvoir, Manuelle aimerait avoir l’habileté de se téléporter, probablement pour voir tout ce que notre belle planète a à nous offrir!

Pour Manuelle, bruncher est un plaisir en soi, peu importe l’endroit. Ce n’est donc pas une surprise d’apprendre que si elle ne pouvait manger qu’une seule chose pour le reste de sa vie, elle mangerait du bacon bien croustillant!


Rassembleuse, créative et curieuse, Marie-France adore apprendre. Le dernier livre qu’elle a lu est L’intelligence émotionnelle de Daniel Goleman et elle est fascinée par les arts martiaux. Le super pouvoir qu’elle aimerait avoir serait de parler, comprendre, lire et écrire toutes les langues qui existent. Si on lui donnait une semaine de congé maintenant, Marie-France passerait d’abord 2 jours avec ces pantoufles, son copain, ses chats et du café, puis elle occuperait les autres journées par l’élaboration d’un plan d’action pour redécorer sa chambre.

Comme plusieurs petites filles, Marie-France rêvait d’être chanteuse lorsqu’elle était petite. Elle a finalement décidé de transformer son passe-temps favori de toujours de dessiner des plans et faire des aménagements en gagne-pain. Si elle n’était pas designer, elle serait probablement cinéaste artistique et/ou documentariste.

Le plus bel endroit où Marie-France a eu la chance d’aller est Amsterdam. À ces yeux, tout est beau : les bâtiments, la végétation, les gens, les canaux! Foodie, si elle ne pouvait manger qu’une seule chose pour le reste de sa vie, Marie-France mangerait des cheeseburgers sous toutes ses versions. Même si elle en avait l’opportunité, elle ne changerait pas d’époque. En effet, le statut de la femme dans notre société est beaucoup plus important de nos jours, spécialement lorsqu’on le compare aux époques précédentes.


Et voilà! Nous espérons que vous avez apprécié apprendre à mieux connaître notre équipe de rêve. De notre côté, nous avons bien hâte de vous connaître!

À bientôt.

Gabrielle B.

Gabrielle BlaisComment